ÉVÉNEMENT NUMÉRIQUE – TERRASOLIS & IAR

Terrasolis &IAR organisent l’évènement AgTech du Grand Est en format webinaire.  11 experts de l’agriculture et plus de 60  acteurs du développement agricole étaient réunis lors d’une présentation de solutions numériques innovantes afin de décrypter collectivement les promesses de ces nouvelles technologies et quelques-unes de leurs applications à fort potentiel de valeur ajoutée. Intelligence artificielle, imagerie (spatiale), blockchain, à l’issue de cette matinée dense et rythmée, chaque participant repart avec un bagage commun de connaissances théoriques et d’illustrations pratiques.

 

– Retour sur les différentes sessions – 

 

Intelligence artificielle (IA)

Traitement du signal & Intelligence artificielle par le CRESTIC

Transformer une observation (produite par un capteur par ex) en information au travers un modèle ou algorithme, c’est là qu’intervient le Crestic, laboratoire en numérique de l’URCA. L’IA a le projet de construire des artefacts intelligents pour reproduire des comportements humains* et résoudre des problèmes. Si le besoin en données dépend des techniques utilisées (des systèmes multi-agents à l’apprentissage automatique), la compétence métier joue toujours un rôle important. Identification des cultures, prédiction des rendements, gestion des ressources… aux experts agricoles d’identifier les problèmes à résoudre, aux experts du CRESTIC d’apporter les outils de résolution.

* perception-acquisition, mémoire-apprentissage, raisonnement-pensée, expression-communication et exécution-décision

 

 

 

SmartGrazing – Traçabilité des vaches laitières au pâturage grâce aux technologies embarquées par l’IDELE

Le lait de pâturage a son marché, la technologie assure la traçabilité de la pratique. Dans le cadre d’un projet européen du nom de Cattle Chain, l’IA permet d’identifier (clustering) automatiquement bâtiments et pâtures. Le capteur enregistre et la blockchain partage l’information jusqu’au consommateur notamment à une plateforme web et une application mobile.

 

Des bases de données sols au service de l’agriculture par la CRAGE RMT SOL

Cartographier la réserve utile en eau du sol, transformer les données en Conseil agronomique, étudier l’apport des capteurs et la modélisation statistique, tels sont les services proposés par les trois acteurs qui sont la chambre d’agriculture du Grand Est, Sols & Territoires et Gis Sol… Les sols sont une ressource précieuse dont il est important de connaître les particularités afin de les appréhender.

 

L’intelligence artificielle appliquée au secteur de l’élevage, le champ des possibles par DILEPIX

L’analyse d’image par intelligence artificielle permet de reconnaître chez les animaux des comportements (sans aller jusqu’à l’identification), gages de performances (productivité, santé, bien-être…). Le traitement et stockage des données massives se rapproche de leur lieu de production : cloud à la ferme, edge dans les caméras. DILEPIX propose donc une solution permettant aux agriculteurs, aux coopératives agricoles, sociétés de services numériques ou équipementiers, de gagner du temps tout en augmentant la précision, la productivité et l’autonomie.

 

Imagerie spatiale 

La terre vue de l’espace par le SERTIT

Les satellites d’observation de la terre produisent des données « optique » et « radar » (topographie, rugosité, humidité, paramètre de végétation…) ouvrant à des usages d’une grande diversité : suivi d’inondations, occupation des sols (jusqu’au débourrement du châtaignier), dynamique urbaine…Le SERTIT produit de l’information par télédétection. En tant que « Copernicus relay », il a également un rôle de formation des utilisateurs des données des satellites Sentinel dont la précision des données augmente d’année en année.

 

 

 

Farm Management by Satellite par SMAG

SMAG édite et développe des logiciels agricoles liés à l’efficacité des pratiques culturales, et accompagne la transformation digitale de toute la profession agricole. Ainsi, éditeur de FMIS, Smag valorise les données satellite, avec l’appui de Geosys, en produisant des indicateurs fonctionnels pour les agriculteurs.

 

Du Satellite au Tracteur, l’Agriculture de précision facile et connectée par MyEasyFarm

MyEasyFarm facilite la collecte, l’échange et l’analyse de données agricoles variées : des machines aux capteurs en passant par les logiciels de traçabilité. Sur les centaines de milliers d’hectares analysés pour produire des cartes de modulation des intrants, seuls 15% des cartes intègrent les machines pour transformer ces recommandations en actions de terrain. La plateforme collecte des données afin de les analyser rendant possible la définition des parcelles, planifier les travaux à la saison et chaque jour, affecter les matériels et les hommes à chaque tâche, échanger facilement avec les équipes, suivre en temps réel l’avancement des travaux et analyser les résultats des campagnes.

 

 

De l’image satellitaire aux recommandations pour les vendanges et la fertilisation par Terranis

L’application Oenoview de Terranis utilise les paramètres biophysiques de la plante pour optimiser les vendanges (formation de lots de parcelles homogènes par exemple) et les intrants (fertilisation en particulier). Il s’agit donc d’une image satellitaire pour une viticulture d’avenir, technologie la plus précise et rapide pour segmenter un vignoble selon le potentiel qualitatif des parcelles.

 

 

Blockchain 

Blockchain : Enjeux et réalisations, promesses et réalités par AgriDées

Derrière sa définition comme technologie de stockage et de transmission d’information sécurisée, transparente et désintermédiée, la blockchain opère déjà au travers des applications concrètes : assurance automatisée, traçabilité agro-alimentaire, cryptomonnaies… Mais selon AgriDées, le laboratoire d’idées pour les secteurs agricole, agro-alimentaire et agro-industrie la blockchain est l’opportunité de ré-humaniser les liens entre producteurs et consommateurs.

 

 

 

Comment la blockchain améliore la traçabilité des aliments par Connecting Food

Les consommateurs demandent de plus en plus de transparence (« scanfood ») et de sécurité, bénéfices que les acteurs des filières arrivent à valoriser par grâce à la traçabilité à chaque maillon de la filière pour suivre le produit et un audit digital pour vérifier la qualité des données d’entrées. Connecting Food lance donc sa plateforme utilisant la blockchain permettant aux producteurs, industriels et distributeurs de suivre leur production lot par lot, en temps réel. Ainsi chaque critère du cahier des charges des produits est vérifié permettant aux marques de prouver aux consommateurs que leurs promesses sont respectées.

 

 

Vers de nouvelles chaînes de valeurs par OKP4

Le caractère décentralisé de la blockchain ouvre la possibilité de concevoir de nouvelles chaines de valeur. Ainsi la donnée contenant une information utile peut, avec le protocole OKP4, être tracée et générée une rémunération pour son producteur. OKP4 propose donc un protocole open-source décentralisé qui permet de créer des écosystèmes incitatifs au partage de données et de connaissances.

 

 

 

En plus d’une montée en compétences sur ce thème de l’agriculture numérique, ce webinaire représente un point de contact permettant à chaque participant et intervenant d’enrichir son carnet d’adresses, avec à la clef, nous l’espérons, de nouvelles collaborations, pour de nouveaux projets, pour notre territoire. C’est d’ailleurs pour cela, qu’en complément des présentations et pour faire perdurer l’échange, participants et intervenants disposent d’un forum de discussion (Slack) actif avant, pendant et après l’évènement. Ainsi, d’autres propositions pourront potentiellement émerger selon les besoins terrain : ateliers de travail, recherche de financements, table ronde, etc. L’objectif de cette démarche, qui se prolongera au-delà du 12 juin 2020, est bien d’accélérer la transformation digitale de nos filières agricoles régionales : élevage, viticulture, grandes cultures…

Nous remercions l’ensemble des intervenants ainsi que les participants pour leur implication faisant de cet événement une réelle réussite et permettant de relever les opportunités de développement à court, moyen et long terme.

 

Le sujet de l’agriculture numérique vous intéresse ? Vous souhaitez échanger sur le sujet, sur vos idées, vos projets ?

Contactez notre responsable numérique : etienne.lapierre@terrasolis.fr

By | 2020-07-15T11:17:31+00:00 2020/06/30|Actualités|