LA 1ÈRE INITIATIVE VISANT LA RÉMUNÉRATION DE LA PERFORMANCE CARBONE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES EN RÉGION GRAND EST SE LANCE

 

Mardi 15 octobre, une première réunion de travail regroupant le consortium « PEI Carbone » composé de Terrasolis, Planet A, Agrosolutions, I4CE, l’INRA et la Chaire Économie du Climat Paris-Dauphine a officiellement lancé les travaux de cette démarche innovante, collaborative et stratégique pour l’agriculture régionale.

 

 

L’objectif de ce projet, co-financé par la Région Grand Est et les fonds européens FEADER dans le cadre du partenariat Européen pour l’innovation, vise à favoriser, par le jeu d’incitations financières, le développement des pratiques agricoles les plus performantes en matière de réduction des émissions nettes de gaz à effet de serre. Pour ce faire, le projet va mobiliser tout à la fois les nouvelles technologies pour créer un outil fiable et performant, et des investisseurs publics et privés pour travailler sur le sujet de la rémunération d’une agriculture « bas Carbone ».

Car si l’agriculture, souvent décriée pour ses effets sur les écosystèmes, doit certes assumer sa part de responsabilité, elle a aussi toute capacité à devenir demain une solution à la transition énergétique et à la lutte contre le changement climatique, notamment à travers sa capacité à séquestrer le carbone dans les sols mais également à en fournir, de façon durable, à travers la production de biomasse. En effet, l’agriculture est un des seuls secteurs d’activité capable de produire du carbone renouvelable, nécessaire substitut au carbone fossile dans le cadre d’une transition écologique durable et efficiente.

Et pourtant, le marché ne rémunère à ce jour aucune de ces externalités positives. C’est là tout l’enjeu de ce projet régional, qui fait le pari de l’innovation et de l’intelligence collective pour construire une méthodologie d’évaluation de la performance Carbone des exploitations agricoles et un écosystème financier public-privé prêt à financer les exploitations volontaires. L’ensemble s’appuyant sur un outil numérique impliquant l’usage de la blockchain, technologie de transmission d’information transparente et sécurisée, permettant par le jeu d’une gouvernance décentralisée, de lier des communautés d’acteurs autour d’un projet commun.

Le consortium dispose désormais de 36 mois pour aboutir à une 1ère preuve de concept et la tester auprès d’une centaine d’exploitations volontaires de la Région Grand Est avant une éventuelle dissémination plus large.

 

LES ACTEURS DU CONSORTIUM

Terrasolis, pôle d’innovation régional de l’agriculture « Bas Carbone » animant un réseau d’entreprises innovantes en Grand Est et pilotant la plateforme expérimentale Terralab.

Planet A, initiative globale visant à engager l’agriculture au cœur des solutions collectives (Forum international, Institut de formation) pour faire face aux défis alimentaires et environnementaux.

Agrosolutions, cabinet d’expertise-conseil en agro-environnement au service des agricultures, des filières et des territoires, filiale du groupe coopératif agricole InVivo.

I4CE, institut de l’économie pour le climat, faisant avancer la lutte contre les changements climatiques en informant le débat public et en accompagnant les décideurs publics et privés.

INRA, premier institut de recherche agronomique en Europe et deuxième dans le monde en sciences agricoles, en collaboration active pour ce projet avec la Chaire Economie du Climat Paris-Dauphine.

 

Pour plus d’informations contactez-nous par mail à l’adresse suivante : contact@terrasolis.fr

 

By | 2019-10-28T13:26:46+00:00 2019/10/28|Actualités|