AGRISPRINTT c’est parti

Du 14 au 16 novembre 2019, installée au lycée agricole de Reims-Thillois, une course de 48 heures pendant laquelle des équipes vont concevoir de nouveaux outils numériques pour aider les agriculteurs-éleveurs-viticulteurs… à mieux piloter leur ferme, gagnant ainsi en performance.

Un hackathon agricole

Dans un monde de plus en plus complexe et volatile, construire et suivre un projet d’entreprise devient un véritable challenge. Alors, le numérique peut-il aider l’agriculteur à diriger son exploitation ? Et si oui, comment ? C’est la question à laquelle les AgriSprint’teurs vont devoir répondre en participant au concours de créativité numérique AgriSprintt, organisé par Terrasolis du jeudi 14 au samedi 16 novembre 2019. Comment choisir ses productions, optimiser ses investissements, organiser son travail, améliorer son empreinte environnementale, installer un successeur… voire tout cela à la fois, puisqu’il va être question de pilotage dynamique de l’entreprise agricole.

Des OAD nouvelle génération

Vous connaissiez les Outils d’aide à la décision (OAD) tactiques, permettant de gérer la protection des cultures ou l’alimentation des animaux… Autant d’outils facilitant la prise de décisions à court terme pour répondre à des objectifs de production ciblés. Il s’agit maintenant de développer la seconde génération d’OAD, dits stratégiques, pour évaluer et simuler la conduite de systèmes sur le long terme. Qui plus est, dans un contexte où l’accompagnement des exploitants se doit d’intégrer de nouveaux enjeux d’approche globale et d’autonomie renforcée.

Dix équipes en compétition

Dans chaque AgriSprint’team, à minima, 2 professionnels de l’agriculture (les pros), 2 experts en numérique (les codeurs) et 2 élèves du lycée agricole hôte (les jeunes). Une fois constituée, chaque équipe, afin de préciser son axe de travail, commencera la compétition en interrogeant directement des agriculteurs (avec la méthode du Design Thinking) sur leur quotidien en matière de pilotage d’entreprise. Une problématique sera progressivement identifiée, spécialement par les « pros », aptes à décrypter les besoins de leurs clients. Les contours d’une solution s’ébaucheront. Aux « codeurs » de la traduire en outil numérique. Les « jeunes » seront bien sûr mis à contribution à chaque étape du processus d’émergence de l’innovation, de l’idéation à la présentation du nouveau produit. Car, à l’arrivée, chaque prototype sera présenté à un jury de haut niveau et évalué pour son originalité, sa plus-value, sa mise en forme… La meilleure équipe remportera un prix sonnant et trébuchant.

Dans un cadre cinq étoiles

Rajoutez à cela une ambiance exceptionnelle, mêlant intensité et convivialité, car le lycée agricole LaSalle Reims-Thillois est l’endroit idéal pour accueillir ce genre de manifestation. En effet, les plus besogneux pourront dormir sur place (ou ne pas dormir) pour ne pas perdre une minute. Les plus gourmands seront assurés d’être nourris, gracieusement (cantine sur place). Et les plus joueurs participeront à des micro-tournois sportifs (équipements à disposition) entre deux séances de travail. Le tout sans perdre de vue l’objectif : prototyper pour les agriculteurs des outils numériques innovants, gages de valeur ajoutée dans les fermes.

Qui participe ?

Peuvent concourir à AgriSprintt aussi bien des entreprises motivant leurs collaborateurs que des individus s’inscrivant par eux-mêmes. Les équipes sont donc protéiformes. Les organisations adhérentes du réseau Terrasolis (chambre d’agriculture, coopérative, institut technique…) et quelques écoles en informatiques sont, à l’heure qu’il est, déjà mobilisées. Les agriculteurs curieux et ouverts souhaitant partager leurs besoins avec les équipes créatrices sont également invités à se manifester auprès des organisateurs.

Et après…

L’esprit de collaboration animant l’évènement, une fois le concours terminé, une synthèse sera produite par ses organisateurs et mise à disposition des participants, afin d’encourager les développements à se poursuivre, de préférence en mode « innovation ouverte. D’ailleurs, l’opération bénéficie du soutien financier du programme européen H2020 SmartAgriHubs*, ce qui devrait aussi contribuer à la notoriété de l’action.

En attendant novembre, renseignements et inscriptions auprès de Terrasolis : info@terrasolis.fr.

* this project has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement Nº818182

 

« Un hacka-quoi ? »

Un hackathon est un concours au cours duquel des développeurs informatiques prototypent en un temps record le meilleur outil numérique possible sur une thématique donnée. L’année passée, en partenariat avec l’Acta et API-Agro, Terrasolis est fière d’avoir organisé le premier hackathon à la ferme de l’histoire…enfin celle que l’on connaît tout du moins… le HackTaFerme.

Imaginez… autour de Châlons-en-Champagne, sur 3 fermes, des vraies, avec des vrais d’agriculteurs dedans, débarquent à l’heure de la Foire de Châlons 2018 une quinzaine de codeurs. Ces pros du numérique n’ont pour certain jamais mis le pied dans une exploitation agricole. Entre atelier soudure et réseau de neurone, tout le monde s’y met. Dans une ambiance aussi chaleureuse que laborieuse.

Et 48 heures plus tard, sont présentés 5 prototypes d’applications numériques innovantes, devant un jury agricole. Comptage photo de graines, plateforme d’échange entre producteurs, détection numérique de champignons sur du raisin, application facilitant l’entraide, saisie automatique de la traçabilité phyto.

La réussite est telle, qu’au-delà des prix délivrés aux meilleurs, deux projets sont en cours de développement. Mieux encore, l’opération est renouvelée en 2019 : près de Toulouse pour la 2e édition du Hacktaferme, toujours avec l’Acta, et près de Reims pour ce hackathon « nouvelle formule », organisé par Terrasolis et son réseau, et bien nommé AgriSprintt.

By | 2019-11-06T11:36:21+00:00 2019/09/17|Événements|